Bohême centrale

1. 4. 2014 | Source: BusinessInfo.cz

La région est étroitement liée à la capitale Prague, à qui elle fournit des moyens, des services et de la main d’œuvre. La Bohême centrale bénéficie d'une situation géographique attractive dans les environs de Prague avec les axes routiers européens principaux et un réseau de transport très développé.

La Bohême centrale est située dans le centre des pays tchèques. Grâce au nombre de communes et d’habitants, la région se range parmi les plus grandes du pays. Elle occupe près de 14 % du territoire (11 015 km2) de la RT ; elle est à peu près 1,9 fois plus grande que la superficie moyenne d’une région. La Bohême centrale entoure complètement la ville de Prague et voisine avec toutes les autres régions de Bohême, hormis celle de Karlovy Vary et celles de Moravie. Son relief est assez accidenté. Le nord et l'est de la région sont plats, le sud et le sud-ouest est essentiellement montagneux. Le point culminant du territoire est le sommet Tok (864 m au-dessus du niveau de la mer) à Brdy dans le département de Pribram ; le point le plus bas est le lit de l’Elbe (153 m) dans le département de Melnik.

La Population

Plus de 1,2 millions d'habitants vivent en Bohême centrale. Le département le plus peuplé est celui de Kladno, suivi par les départements de Mlada Boleslav, Prague-Est, Prague-Ouest et Pribram. Le le moins peuplé est Rakovnik. La plus forte densité de population se trouve dans les départements de Kladno, Prague-est et Prague-ouest. Ils ont des liens socio-économiques intensifs avec Prague et créent, dans une certaine mesure, l’arrière-pays de la métropole Prague. La plus faible densité de population est dans les départements de Rakovnik, Benesov et Pribram.

L’évolution démographique de la région a commencé à changer sensiblement dans la 2ème partie des années 1990 du siècle dernier, principalement en raison de la construction d'ensembles résidentiels satellites dans les environs de Prague. Cela a mené à une augmentation de la population de six fois plus. Les habitants qui s’y sont installés sont une population de jeunes qui créent leur famille dans la région.

Économie

La position de la région a un impact significatif sur son profil économique. Grâce à des liens étroits avec la capitale et un réseau de transport dense, la position de la région est particulièrement favorable : en revanche, le déséquilibre entre Prague (métropole d'importance nationale) et la Bohême centrale (comme quartier des environs de Prague) est un inconvénient,ainsi que l'absence d'une métropole régionale, qui agirait comme centre administratif de la région, limite, dans une certaine mesure, son développement. La région est une importante source de main-d'œuvre pour Prague.

La région de Bohême centrale a le deuxième plus dense et plus prestigieux réseau de transports de la République tchèque. Les lignes de chemin de fer principales historiquement disposées radialement et le réseau de transport routier de transit passent sur son territoire. L’Elbe et la Vltava, dont les 3/4 de la longueur passent sur le territoire de la région, représentent les voies uniques internationales et nationales actuellement navigables en RT.

La Bohême centrale a une production agricole et industrielle développées. La production agricole bénéficie d'excellentes conditions naturelles dans la partie nord-est de la région. Celle-ci se distingue principalement par sa production végétale – culture de l'orge, du blé, de la betterave à sucre et aussi de fruits, légumes et plantes ornementales.

Les secteurs industriels principaux sont la production mécanique, la chimie et l’industrie alimentaire. L’usine automobile Skoda de Mlada Boleslav est devenue une entreprise de taille nationale. La verrerie, la céramique et l’imprimerie sont représentées par les entreprises les plus connues. Les domaines traditionnels de l'extraction du charbon, de la sidérurgie et de l'industrie du cuir qui existaient auparavant ont connu un retrait.

Le PIB par habitant dans la région de Bohême centrale représente environ 89 % du niveau moyen de celui de la République tchèque (2012), ce qui la range à la troisième et quatrième place en comparaison avec les autres régions. Ceci est non seulement la conséquence de l’industrie automobile mais aussi de la situation stratégique qu’occupe la Bohême centrale, qui entoure la capitale de la République tchèque.

Main d'œuvre

Au plan de l'emploi, la production industrielle et agricole de la région représentent un niveau au-dessus de la moyenne, alors que la part de la construction et des services est plus faible, sachant que ce dernier secteur est en pleine croissance depuis ces dernières années.

Le taux de chômage est plus faible sur le long terme par rapport à la moyenne nationale. Il y a des différences significatives dans les taux de chômage à l’intérieur de la région touchée, encore une fois, par la proximité de Prague.

Endroits touristiques

Sur le territoire de la Bohême centrale, on trouve de nombreux monuments historiques importants et quelques zones paysagées protégées. La ville de Kutna Hora, qui a été inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, se caractérise par la plus grande concentration de monuments (le Temple de Sainte Barbara, La Cour italienne, Hradek avec ses mines d’argent, Kostnice)Les châteaux-forts les plus célèbres sont Karlstein et Tocnik dans l’arrondissement de Beroun, Krivoklat dans celui de Rakovnik, Cesky Sternberk dans celui de Benesov et Kokorin dans celui de Melnik. Les châteaux les plus connus sont celui de Konopiste dans l’arrondissement de Benesov, Zleby et Kacina dans celui de Kutna Hora, Lany dans celui de Rakovnik et Nelahozeves ou le Château de Melnik. Les ruines les plus intéressantes sont Zebrak dans l’arrondissement de Beroun et Okor dans le département de Prague-ouest.

Site Web de la région