Contrôles des chaudières et des distributeurs de chaleur en service – licence étape par étape

1. 5. 2014 | Source: Point of Single Contact (PSC) Czech Republic

L'activité consiste à vérifier les chaudières de puissance nominale supérieure à 20 kW et la distribution de l'énergie thermique correspondante.

Le demandeur doit remplir les conditions de compétence professionnelle. Il doit présenter selon la loi un diplôme universitaire concernant les programmes de maîtrise, doctorat ou licence dans le domaine de l'ingénierie, de l'énergie ou de la construction et trois ans d'expérience dans le domaine ou un enseignement secondaire avec un examen de fin d'études dans les domaines de l'énergie ou de la construction et six ans d'expérience ou bien diplômé de l'enseignement supérieur professionnel dans les domaines de spécialisation technique dans le secteur de l'énergie ou de l'industrie de la construction et 5 ans d'expérience dans le domaine.

Le demandeur doit également passer un examen (examen écrit et oral) pour effectuer les activités autorisées dans le domaine de l'énergie. Ce test est passé devant une commission d'experts au Ministère de l'industrie et du commerce. Après avoir obtenu son diplôme, il est possible d’être enregistré dans la liste des spécialistes de l'énergie.

L'autorisation pour cette activité est accordée à toute personne physique qui remplit les conditions d'octroi de l'autorisation conformément au § 10 alinéa 2 de la loi n°406/2000. Le demandeur fait une demande écrite puis est convoqué devant un jury d'examen, qu’il doit passer (examen écrit et oral). En cas de réussite au test le demandeur reçoit un certificat, sur la base duquel il peut exercer l’activité.

Demande d’autorisation pour les spécialistes de l'énergie

  • La demande est déposée au Ministère de l’industrie et du commerce
  • La demande est soumise via le formulaire qui est disponible sur le site Internet du Ministère de l'industrie et du commerce. La demande doit être remplie à la main et envoyée physiquement avec toutes les pièces jointes au Ministère de l'industrie et du commerce.

A cette demande on adjoint:

  • Attestation d’une expérience pratique (confirmation par l’employeur, si travailleur indépendant, l’attestation sur l’honneur d’une durée de pratique sur le terrain)
  • Copie du niveau de la scolarité atteint (diplôme d’études supérieures ou baccalauréat).

D’autres informations sur la demande et les procédures d’agrément.

Passer le test devant une commission d'experts, la décision d’octroi du certificat dans les 30 jours suivants.

Lorsque les conditions indiquées ci-dessus sont remplies il est possible de commencer l’activité de fourniture de services.