Région de Bohême du Sud

1. 4. 2014 | Source: BusinessInfo.cz

La Bohême du sud est située à la frontière avec l'Autriche et l'Allemagne, ce qui en fait un excellent emplacement pour les entreprises ayant des clients dans ces deux pays voisins.

Géographie

La grande partie de la frontière de la région est formée par les frontières avec l'Autriche et l'Allemagne (323 km). La région est également limitrophe de celle de Pilsen, de Bohême centrale, de Moravie du Sud et de Vysocina. Sa situation sur la frontière crée des conditions favorables à une coopération transfrontalière efficace dans le domaine de la production, des services et du tourisme.

La région s’étend sur une superficie de 10 057 km2, soit 12,8 % du territoire de la République tchèque. Les forêts couvrent un tiers de la région et les eaux de surfaces 4 % du territoire. L'altitude moyenne au-dessus du niveau de la mer de la région est de 400 à 600 m, ce qui signifie des conditions climatiques plutôt difficiles. Le point culminant de la région est Plechy (1378 m), le point le plus bas (330 m) est le lac d’Orlik dans le département de Pisek.

Économie

La Bohême du Sud est une région traditionnellement agricole. La production végétale met l'accent sur les céréales, les oléagineux et le fourrage, tandis que la production de la pomme de terre joue un rôle principal. La production animale est concentrée sur l'élevage de bovins et de porcs. Il y a, dans la région, environ 11 % de la production agricole en République tchèque. La région a une longue tradition dans le domaine de la pisciculture en étangs. Les étangs couvrent un total d'environ 25 000 hectares et produisent la moitié de la production de poissons en République tchèque. La participation de la région dans la production d’oiseaux aquatiques (canards et oies) est également importante.

Les principaux secteurs industriels comprennent la transformation du bois, le traitement du papier, l’imprimerie et l'industrie textile. L’industrie mécanique, automobile et alimentaire a commencé à jouer un rôle croissant dans l'économie de la région. Le domaine de la construction met l’accent sur les nouvelles constructions, la modernisation et les reconstructions sachant qu’elle représente environ 4 % du volume total en République tchèque. La production industrielle est concentrée principalement dans l'agglomération urbaine de Ceské Budejovice ; une part importante de l'industrie se trouve également dans les départements de Tábor et Strakonice. La participation de la région dans le commerce des entreprises industrielles atteint s'élève à environ 5 % du volume total en République tchèque.

La région de la Bohême du sud a représenté en 2012 la septième part du PIB par habitant.

Les routes E49 et E55 de première classe permettent un accès facile à l'Autriche et l'Allemagne et à leurs réseaux d'autoroutes. Un nouvel axe autoroutier, reliant Prague avec l'Autriche, qui traversera toute la région et dont certains courts tronçons ont déjà été construits, est actuellement prévue.

La coopération transfrontalière

Au cours des dernières années de nombreuses formes de coopération transfrontalière se sont développées. L’euro-région Šumava/Mühlviertel englobe le territoire avec une superficie totale de 16 000 km2 et une population de 1,3 millions d’habitants. Elle réunit 111 communes d’Autriche, 107 de Bavière et 124 de Tchéquie, dont 88 appartiennent à la région de Bohême du Sud. Ce sont notamment les projets concernant les transports, les services, le tourisme et les échanges d’expériences qui forment l’essentiel de leur coopération.

L‘euro-région « Silva Nortica » comprend les départements de Jindrichuv Hradec, Ceské Budejovice, Pisek et Tabor. L’euro-région a une superficie de 10 639 km2 où vivent près de 0,7 millions de personnes. L'objectif de la coopération transfrontalière est une présentation conjointe de la région, l'échange d'informations et d'expériences, le développement du tourisme, etc. Près de 40 communes de la région de Bohême du Sud, avec plus de 260 000 habitantsfont partie de l'euro-région

Ressources humaines

Ni la plus faible densité de population, ni le faible taux de chômage et un caractère plutôt rustique n’ont réussi à dissuader les sociétés étrangères d'investir dans la région. Et surtout les investisseurs des PME n’ont ici aucun problème à trouver une main d’œuvre qualifiée.

En plus de l'Université de Bohême du Sud, à Ceské Budejovice, qui propose des études dans les sciences humaines, gestion et sciences sociales, biologie, il y a aussi dans la région des écoles supérieures et secondaires professionnelles et des centres de formation.

Tourisme

La région de Bohême du Sud devient une région importante aux plans touristique et récréatif. L'industrie du tourisme a été au cours des dernières années le secteur industriel en plus forte croissance dans la région.

Les centres historiques des villes suivantes ont été déclarés zones protégées : Ceské Budejovice, Cesky Krumlov (inscrit sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO), Jindrichuv Hradec, Slavonice, Prachatice, Tabor et Trebon. Dans la région, il y a beaucoup de monuments historiques comme par ex. les châteaux-forts de Cesky Krumlov, Jindrichuv Hradec, Zvikov ou les châteaux de Hluboka nad Vltavou, Blatna, Orlik, Cervena Lhota. L’architecture populaire, en particulier le style appelé le « paysan Baroque », dont le village de Holasovice dans le département de Ceské Budejovice, inscrit en 1998 sur la liste du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO, en est un brillant exemple, est une partie importante du patrimoine national. Les institutions culturelles les plus connues sont le théâtre et la Galerie Ales en Bohême du Sud ou le théâtre en plein air avec auditorium tournant à Cesky Krumlov.

Site Web de la région