Résolution des problèmes financiers

La question de la résolution des problèmes financiers est régie par plusieurs textes de lois de différents domaines. Parmi eux on trouve également des textes législatifs du droit des sociétés, de la comptabilité et de la procédure d’insolvabilité. Actuellement l’espace de l’entreprise est très instable et apparaissent des conditions imprévisibles auxquelles l’entrepreneur doit s’adapter.

Exigences juridiques

La prévention, un système d’alerte ainsi qu’un suivi des risques d’entreprise sont des éléments très importants. L’objectif de la prévention est de prévoir les problèmes. Pour que l’entrepreneur(e) puisse mettre en place des mesures préventives, il doit posséder assez d’informations sur le problème potentiel. Il est important d’avoir des informations sur le développement passé et des processus actuels en cours comme également le développement et les moments clés qui sont prévus dans le futur. La source d’évaluation du risque peut être des informations sur le chiffre d’affaires, le niveau des réserves, le développement des dettes et créances ainsi que d’autres rubriques.

Le risque signifie la possibilité que ce que l’on attend se réalise ou bien en avoir l’assurance. Dans l’entreprise il peut arriver beaucoup de situations de risque et de crises ; l’une d’entre elles est l’échec du business-plan. La raison peut en être un domaine d’entreprise inapproprié, une surestimation des objectifs, et autre. Un autre problème souvent rencontré est un financement insuffisant des activités de l’entreprise quand l’entrepreneur ou la société n’ont pas assez de fonds propres ou de résultats escomptés, ce qui mène le cas échéant à de la fraude, détournement de fonds, corruption ou échec du management.

Il est important de respecter les textes de loi, par exemple ceux qui concernent la sécurité des personnels ou la qualité de la production. Un autre élément important est le fait de remplir ses engagements fiscaux pour ne pas recevoir des sanctions énormes à payer. Il est également important de respecter ses engagements contractuels.

La stratégie du management des risques s’utilise pour prévenir leurs effets négatifs. Elle se base sur l’identification des causes d’apparition des risques, l’évaluation de leurs niveaux et la protection à mettre en place contre eux.

  1. Définitions des limites du risque – les pires situations – le meilleur et le pire scénario
  2. Division du risque
  3. Diversification du risque – par exemple avoir assez de fournisseurs
  4. Transmission du risque à une autre société – assurance de responsabilité, assurance des biens, etc.
  5. Création de stocks

Les raisons les plus courantes des problèmes des sociétés commerciales sont un mauvais management et des résultats financiers insuffisants. Pour éviter de telles situations l’entrepreneur devrait respecter certains éléments de base :

  1. Avant de commencer son activité il est important d’avoir préparé une étude sur le bénéfice potentiel du business-plan et le mettre en balance avec les taux d’intérêt des sources financières qui pourraient être utilisées dans le cadre de l’entreprise, le cas échéant leur placement en banque. Si les taux d’intérêt sont supérieurs aux bénéfices, l’activité d’entreprise dans le domaine donné n’a aucun sens.
  2. Il est bon de savoir ou bien d’évaluer si le produit ou le service fourni aura du succès auprès des clients et s’il y aura un quelconque intérêt.
  3. Lors de l’identification des résultats économiques l’entrepreneur doit évaluer non seulement tous les chiffres mais aussi les résultats dans chaque domaine.
  4. Lors de la mise en route du plan il est bon de comparer les résultats escomptés avec ceux réalisés, identifier les raisons pour lesquelles il ya des différences et essayer de minimaliser les écarts négatifs.
  5. Il est bon à tout moment de suivre la santé financière de la société à l’aide d’analyses financières. Celle-ci compare les chiffres des différentes années et les évalue par rapport à d’autres sociétés similaires. L’analyse utilise certains indicateurs – celui du bénéfice (rentabilité), liquidités (capacité de paiement des dettes), activité (chiffre d’affaires) et l’endettement.

Sources

L’analyse de la situation financière à l’aide de procédures et méthode spécifiques permet d’avoir un aperçu de toute la situation financière et économique de la société.

Les organisations étatiques ou non ainsi que les portails web suivants proposent des services d’informations dans le cas de problèmes financiers dans l’entreprise :

Aide et conseil sur mesure

Si vous êtes intéressé par du conseil d’une société indépendante dans le cas de situation om vous envisagez de vous endetter (c’est-à-dire de prendre un crédit, un prêt, etc.) – dans de tels cas notre Centre de conseil vous propose ses services. Nous proposons aussi du conseil si vous avez peur de ne pas être capable de rembourser les mensualités du crédit ou du prêt en raison de changement non prévu de votre situation ou si vous vous trouvez déjà dans une telle situation.

Le Réseau européen pour l’entreprise Enterprise Europe Network est un large réseau avec 600 organisations partenaires et 4000 employés à plein temps qui assure un service d’informations et de conseil pour les entrepreneurs via leurs représentants locaux.

Texte législatifs

Document élaboré en coopération avec le portail Votre Europe – Entreprises (Your Europe – Business : portail EU pour les sociétés commerciales) et BusinessInfo.cz.